Assemblée générale 2014

Assemblée générale du GIS FrenchBIC à Anglet

Assemblée générale du GIS FrenchBIC, le 29/9/14

Bilan financier (Pierre Dorlet).

Le GIS est légèrement bénéficiaire sur l’ensemble des 4 années. Le bilan provisoire de la réunion à Anglet est négatif, mais compensé par les bénéfices des réunions de Mittelwhir en 2012 et Aussois en 2013. Il reste 9000€ de fond de roulement. La dotation du CNRS en 2014 était de 5000€.

Bilan de la réunion à Michel Ange le 28/5 (Clotilde Policar).

Cette réunion avait pour but de présenter le GIS à des représentants des instances de recherche (CNRS, Comité Nation, CNU, alliances) en présence d’une vingtaine de membres du GIS. Le compte rendu détaillé est disponible sur le site du club. Nous avions apprécié les félicitations des différents acteurs, bien que l’INC dise clairement qu’on ne peut pas espérer un financement supérieur aux 5000€ annuels. Nos actions en faveur de la formation et en direction de l’international ont été remarquées. Nous devions nous rapprocher des juristes de l’INC pour écrire et signer une nouvelle convention liée à la création du GIS “FrenchBIC”. L’INSB, qui ne finance pas le FrenchBIC, a clairement indiqué son intérêt pour notre communauté. Cependant, à l’INSB, les “GIS” n’ont pas la même définition qu’à l’INC, il s’agit plutôt de fédérations de recherches et il faut réfléchir aux modalités d’une possible aide financière ou d’un autre type. Anne Renault était présente lors de la journée du lundi 29/09 pour observer notre communauté. Elle l’a trouvée très centrée autour le la chimie et a souligné la nécessité pour nous de plus s’ouvrir vers la biologie. Elle nous encourage à prendre RV avec Anne Imberty (INC) et Jean-Claude Michalsky (INSB), et de réfléchir à des formules type un GDR ou GDRI, structures évaluées par le CN, qui pourraient permettre de financer des actions de formation (écoles thématiques) et de prolonger nos actions.

Evolution du site web (Christophe Léger).

Le nouveau site web du groupe a un an, grâce aux efforts de Vincent FOURMOND, Eric RIVIERE et le staff informatique de Paris Sud, qui est très réactif et efficace (le site est toujours hébergé à Orsay).
Quelques remarques :

  • en haut à droite de la page d’accueil, on peut s’inscrire sur la mailing list. Il est conseillé d’inscrire nos collègues et étudiants. Pas de risque de spam : chaque mail envoyé contient un lien pour se retirer de la liste.
  • en bas à gauche de la page d’accueil, des formulaires de contact permettent de demander le dépôt d’annonces sur le site : jobs, congrès etc. Merci d’indiquer une date à laquelle l’annonce doit être supprimée, pour éviter l’accumulation dur le site d’annonces périmées.
  • une page fait la liste les laboratoires et les équipes qui participent au GIS. Merci de vérifier que les informations qui vous concernent et les liens vers vos sites web sont à jour.
  • le nouveau logo a été dessiné par Christelle Hureau, suite à un concours et vote.
  • le site est désormais accessible à l’adresse www.frenchbic.org, ce qui devrait augmenter sa visibilité. P. Breuilles nous avait conseillé d’indiquer son existence dans nos publications : on pourra, par exemple, ajouter aux remerciements dans nos articles une phrase du type « The authors are part of the FrenchBIC network (wwww.frenchbic.org) ». Cela permettra d’avertir nos collègues de l’existence du FrenchBIC et de faire remonter automatiquement le site dans les recherches google. On peut aussi l’ajouter dans nos « signatures » de mails.

Evolution de la direction du GIS

Actuellement, Clotilde POLICAR et Elodie ANXOLABEHERE-MALLART sont présidente/vice présidente et Pierre Dorlet et Véronique Balland s’occupent de l’organisation des réunions annuelles. Un directoire (non déclaré dans les statuts du GIS) rassemble des personnes de bonne volonté, qui ont été sollicitées à l’occasion des appels d’offre du GIS ou pour suggérer des conférenciers pléniers. Le directoire est actuellement composé de Stéphane MENAGE, Elodie ANXOLABEHERE-MALLART, Isabelle ARTAUD, Véronique BALLAND, Pierre DORLET, Bruno GUIGLIARELLI, Christelle HUREAU, Jean Marc LATOUR, Christophe LEGER, Axel MAGALON, Yves LEMEST, Dominique MANDON, Jean-Pierre MAHY, Clotilde POLICAR, Marius REGLIER, Olivia REINAUD. Cette liste peut évoluer pour rester représentative de la diversité géographique et thématique du FrenchBIC : les laboratoires sont appelés à faire connaître les évolutions souhaitées sur les membres du directoire et à indiquer si certains souhaitent se joindre à cette structure.

Suite à un appel lancé par Clotilde en Janvier, le groupe qui s’est proposé pour prendre la relève est : Christophe LEGER (pdt), Clotilde POLICAR (vice pdt), et pour l’organisation des congrès : Christelle HUREAU et Hélène BERTRAND. Bénédicte BURLAT s’est proposée de participer à ce groupe organisateur pour trouver des sponsors. Eliane MOULINIE propose de continuer à gérer la partie financière des réunions.

Evolution du site frenchbic.org.

Les participants de l’AG aiment l’idée d’ajouter sur le site

  • une banque de CVs,
  • des articles remarquables des membres du GIS : titre / auteurs / abstract et image de type ‘table of contents graphics’.

Prochaines réunions annuelles.

Parmi les propositions faites par Christelle HUREAU (absente mais représentée par Elodie Anxolabéhère), l’assemblée se prononce pour l’organisation d’une réunion “classique” (franco-française) à l’hiver 2015-2016, pas trop proche de EUROBIC (été 2016, Budapest) et de l’ICCC (3-8 juillet 2016, 42nd International Conference on Coordination Chemistry, Brest) et de la conférence internationale de l’IMBG dédiée aux centres FeS, septembre 2015, Grenoble.

Yves LE MEST présente l’ICCC (http://iccc2016.sciencesconf.org/), où un millier de participants sont attendus. Le symposium B est dédié la chimie (bio)inorganique. Genevière BLONDIN, JP MAHY, S MENAGE, C POLICAR, M REGLIER, O, REINAUD, E TOTH et C. LEGER font partie du comité scientifique national).

L’AG ne retient pas la proposition d’accoler une journée satellite FrenchBIC à l’ICCC.

L’assemblée vote la mise en place d’un nouvel appel d’offre du GIS (bourses pour les déplacements d’étudiants, participations à des congrès, collaborations) à la rentrée 2015, sous réserve que notre budget le permette.

Soutien à Science en Marche http://sciencesenmarche.org/fr/

L’assemblée adopte la motion suivante, qui reprend les termes du texte de présentation de Sciences En Marche, sur le modèle de la motion adoptée par le CA de l’université de Strasbourg. La motion sera affichée sur le site frenchBIC, envoyée à nos instances.

Texte de la motion :

Les membres du GIS « Groupe Français de Chimie Bioinorganique » (FrenchBIC) réunis le 29 septembre 2014 apportent leur soutien à l’action nationale « Sciences en marche ». Ils approuvent les grandes orientations définies par « Sciences en marche » en vue de sortir de la « crise profonde » que traversent l’Enseignement Supérieur et la Recherche (ESR). Ils soulignent l’urgence qu’il y a à soutenir l’emploi scientifique « à tous les niveaux de l’ESR » et à « renforcer les crédits de base des laboratoires et des universités ». Ils soutiennent les objectifs de « reconnaître le doctorat dans les conventions collectives » et de « faciliter l’emploi des docteurs et la diffusion de la culture scientifique ». Ils partagent enfin le souci de « Sciences en marche » de « convaincre le public » et plus largement tous nos concitoyens que « l’ESR joue un rôle important à la fois dans l’activité économique et dans la réflexion politique de notre pays ». Les actions amorcées par « Sciences en marche » nous rappellent avec force que l’Enseignement Supérieur et la Recherche doivent être des priorités nationales.

Société chimique de France

Olivia REINAUD rappelle l’importance d’adhérer à la SCF (cela ne coute que 30€ pour les étudiants, 70€ pour les moins de 35 ans et 150€ pour les permanents dont vous pouvez déduire 66% de vos impôts). Elle conseille aussi vivement de choisir d’appartenir à la division “chimie de coordination” (en division principale ou secondaire,www.societechimiquedefrance.fr/fr/a…). C’est la condition pour que notre activité devienne visible au sein de la SCF. Cela a des conséquences en particulier sur les attributions de prix scientifiques et la participation financière de la SCF à nos actions (bourses pour étudiants, aide pour les congrès organisés en France etc.). Renseignements surhttp://www.societechimiquedefrance.fr/ ou auprès d’Olivia.

Posted in FrenchBIC Annual Meeting, AG